Encore sous la Pluie

Métropole sous la pluie
Laisse couler son maquillage sur l’asphalte
Du taxi j’observe le dernier
Feu d’artifice se noyer
 
Le boulevard sous la pluie
Va laisser fondre ses ennuis sur l’asphalte
Une ex-gothique cherche Blanche Neige
À pas d’heure dans un démeublé
 
Pas d’heure encore le démeublé
Une vieille copine écoute Marcel déchiré
Qui déclare ouverte sa relation
Cherche à meubler conversation
 
Plus tard assis sur la moquette
Marcel-Blanche-Neige écoute une grande fille extrême
Elle voudrait bien lui expliquer
Qu’elle se fout bien des préjugés
 
Qu’enfin son corps est un canevas
Qu’elle doit souiller c’est une démarche comme une autre
Pour parvenir à retrouver
Quelque chose… mais j’ai oublié
Le boulevard dans le rétro
Laisse couler son maquillage sur l’asphalte
Miroir et clin d’œil sulfureux
De Cléopâtre en signe d’adieu
 
Un autre « aftère », chez qui encore
Coupes de plastique jusqu’à l’aurore
Est-il temps de rentrer chez moi…
 
Amant cocu d’une métropole
Vient d’être avalé par la banquette arrière
Du taxi j’observe le dernier
Feu d’artifice se noyer
 
Métropole sous la pluie
Est emportée par les rivières de goudron
Demain il ne restera rien
Que des taches d’huile sur l’asphalte
 
Des moisissures ça et là...
Quand la ville aura tout pleuré